Groupe de parole

Les Groupes de paroles ont lieu une fois par mois animés par une psychologue.

Les réunions entre les parents et la psychologue seront inter-relationnelles.

Le groupe de parole est un lieu d'échange.

Il permet à chacun:

  • de s'exprimer hors d'un contexte de jugement
  • d'être entendu et compris,
  • d'ajuster son comportement,
  • de poser ses limites,
  • de développer des attentes adéquates,
  • de passer d'une attitude réactive à une attitude réflexive.

                                                                                                     
Mais aussi chacun fait " don " de sa parole à l'autre, tout comme l'autre est réceptacle de cette parole : ainsi on comprend que ce temps est précieux, et que la présence régulière au groupe est importante... ( lorsqu'un des participants est absent la dynamique du groupe en est affectée).
Grâce à la rencontre avec d'autres personnes, le groupe de parole est aussi un moyen de sortir de l'isolement dans lequel est entraînée toute personne confrontée aux troubles psychiques.

Grâce à ce cercle dynamisant et réconfortant les participants arrivent progressivement à mieux vivre leur quotidien.

Les conditions

  • Le groupe de parole a lieu une fois par mois
  • Pour y participer, il est nécessaire d'adhérer à l'UNAFAM
  • Le choix d'entrer dans un groupe de parole doit constituer une priorité pour l'adhérent et implique une participation régulière aux réunions.

Groupe d'Entraide PROSPECT

Faire face dans la durée à la maladie psychique d'un proche


Objectifs:

  • Prendre du recul par rapport à l'incidence de la maladie sur votre vie
  • Prendre conscience des savoirs et des savoirs-faire que l'expérience de la maladie nous a fait acquérir.
  • Identifier des stratégies pour faire face dans la durée.
  • Développer un réseau qui vous soutienne dans l'avenir.
  • Développer confiance et estime de soi.

Contenu:

L'atelier d'entraide Prospect est conçu autour de 10 modules. La forme par ateliers autour de thématiques successives nous permet de progresser en prenant conscience des savoirs que la maladie nous a appris pour pouvoir développer des perspectives d'avenir.

Public concerné: 

Toute personne concernée directement par la maladie d'un proche et qui en éprouve le besoin.Lo

haut de page

Atelier psycho- educatif


Faire face dans la durée à la maladie psychique d'un proche

Objectifs:
        * Prendre du recul par rapport à l'incidence de la maladie sur votre vie
        * Prendre conscience des savoirs et des savoirs-faire que l'expérience de la maladie nous a fait acquérir.
        * Identifier des stratégies pour faire face dans la durée.
        * Développer un réseau qui vous soutienne dans l'avenir.
        * Développer confiance et estime de soi.

Contenu:
            L'atelier d'entraide Prospect est conçu autour de 10 modules. La forme par ateliers autour de thématiques successives nous permet de progresser en prenant conscience des savoirs que la maladie nous a appris pour pouvoir développer des perspectives d'avenir.

Public concerné:
          Toute personne concernée directement par la maladie d'un proche et qui en éprouve le besoin.

haut de page

PACT - Psychoses - Aides - Comprendre - Traiter

L'antenne havraise de l'UNAFAM 76 est en mesure d'offrir aux familles une information et une formation sur les psychoses au travers d'un programme intitulé :

PACT (Psychoses-Aides-Comprendre-Traiter) possibilité de renouveler l'information psychiques en fonction de la demande. Il s'agit de séquences DVD accompagnées de l'intervention d'un psychiatre ou d'un psychothérapeute.

Nous contacter : 06.37.44.25.84

haut de page

Reunion Débat pour les freres et soeurs et leurs conjoints

  • Si vous vous êtes senti(e) délaissé(e) quand l'attention de vos parents était centrée sur celui ou celle qui souffrait de troubles psychotiques,
  • Si, alors que vos parents vieillissent, vous voudriez que soit mieux assuré l'avenir du frère ou de la sœur malade,
  • Si, devenu parent, vous vous inquiétez de voir resurgir la maladie chez un de vos enfants,
  • Si vous vous sentez confusément coupable d'avoir été épargné(e) par la maladie qui a frappé un frère ou une sœur,
  • Si vous êtes épuisé de supporter la responsabilité de ce frère et de cette sœur parce que vous êtes devenu son seul appui
  • Si pour toute autre raison, vous éprouvez le besoin de parler, d'écouter, d'être informé,
les réunions-débat que l'UNAFAM projette sont faites pour vous.

Haut de page